Sandy Kerhervé, manager, formatrice et coach en bien-être

se former avec Sandy Kerhervé -manager-formatrice-coach-en-bien-etre

L'origine

J’ai pris mes fonctions de direction très jeune. Rapidement, j’ai perçu mes besoins de formation et d’étayage en management mais aussi les besoins des équipes de terrain (cadres et non cadres). J’ai identifié qu’il était incontournable de remettre de l’humain dans les relations, les organisations et de renouer contact avec les essentiels. J’ai donc décidé de me former en management systémique.

 

Rapidement j’ai commencé à former des personnes en management car il est nécessaire de former et d’accompagner les cadres dans leur pratique. Pour ce qui me concerne, l’approche du management et des ressources humaines doit se baser : sur le partage de connaissances, l’intelligence collective et la qualité de vie au travail (bienveillance, convivialité, bien-être, respect, épanouissement) et le lien entre son bien-être et le management. Sur comment adopter un management pertinent, collaboratif et utiliser des outils au service de l’innovation. Favoriser l’émergence de l’innovation, repenser les organisations et s’inscrire dans un environnement de partenariat et de coopération.

 

Ce qui m’a aussi amené à former en management c’est le fait que je me sois confrontée à :

  • des situations où des cadres dont la posture ou l’absence de posture ont pu avoir des incidences sur les relations entre le personnel, la prise de décision, le respect de la hiérarchie et des directives.
  • des situations de triangulations qui ont pu mettre à mal des équipes et la non résolution des situations RH, ces dernières étant banalisées et autorisant des situations d’abus. Cela concerne aussi le discrédit des cadres, devenant alors fusibles et provoquant la valse des cadres plutôt que le règlement de la situation.

 

J’ai exercé dans le secteur du médico-social également, aussi bien auprès des encadrants, des responsables que les personnes en situation de handicap. Mon expérience m’a décidé à développer l’emploi accompagné sous différents aspects car je pense que l’on a un rôle à jouer. Je vous laisse découvrir sur les autres pages de mon site mes différents supports.

 

Tout au long de mon parcours, j’ai repéré qu’il est important d’être bien soi-même, c’est-à-dire, se respecter, être bienveillant pour exercer à la juste distance le métier de manager ou de cadre de proximité. Un réel travail sur soi est à mener pour éviter les transferts ou les affects qui viennent biaiser la relation, décaler le travail et basculer les relations dans des enjeux infernaux.

C’est pourquoi j’ai ensuite fait le choix de devenir coach et de me former au Reiki. Ceci pour allier bien-être personnel, hygiène intellectuelle et éthique professionnelle. Je parle ici de la capacité à se remettre en question, à évoluer et à être libre de se poser et de se détendre de manière régulière pour renouveler l’énergie.

Car savoir dire non est incontournable, la manipulation ou le chantage sont à proscrire. On ne manage pas pour être gentil, se faire aimer, faire plaisir. Être gentil ce n’est pas manager. Avant tout, manager, c’est se respecter, se faire respecter, tout en respectant les autres. Et c’est à partir de là que la relation est équilibrée et saine et que le management est possible. Et pour tout ça, être en forme est vitale.

 

Enfin, mon hypersensibilité est un atout pour percevoir, ressentir et identifier les compétences des personnes que je forme, que je coach ou que j’accompagne par le Reiki. Grâce à ça, je les guide avec leur potentiel et leur envie.

Je souhaite ajouter que l’ensemble de mes interventions se déroule dans la bienveillance, le non-jugement et la discrétion professionnelle

se former avec cap-bien-etre-attitude-n-management-formation-coaching-manager-philosophie